Genève: La fonction publique gagne une manche en justice

Actualisé

GenèveLa fonction publique gagne une manche en justice

Les employés de l'administration cantonale pourraient finalement percevoir l'annuité 2016, supprimée par le Conseil d'Etat.

par
ats/dra
Plusieurs grandes manifestations avaient réuni des milliers de fonctionnaires dans les rues de la ville, fin 2015.

Plusieurs grandes manifestations avaient réuni des milliers de fonctionnaires dans les rues de la ville, fin 2015.

Keystone/Salvatore di Nolfi

Le gouvernement cantonal essuie un revers devant la Chambre administrative genevoise. Celle-ci a jugé illégale la suppression par le Conseil d'Etat de l'annuité 2016 des fonctionnaires, a indiqué mardi le Cartel intersyndical du personnel de l'Etat de Genève. Ce dernier pourrait donc finalement percevoir l'augmentation de salaire d'environ 2% garantie par la loi.

La justice a demandé à l'Exécutif de reconsidérer la question, a expliqué le président du Cartel Marc Simeth. Pour le syndicaliste, ce jugement est une «belle victoire» remportée par ses troupes. Reste maintenant à savoir si l'exécutif cantonal va prendre acte de cette décision et payer l'annuité 2016 ou une partie de celle-ci.

Hausse de salaire ou postes supplémentaires

La suppression de l'annuité 2016 était intervenue dans la foulée des grandes manifestations des fonctionnaires genevois, à la fin de l'année 2015. Les employés de l'Etat étaient notamment descendus dans la rue pour protester contre le projet du gouvernement d'augmenter leur temps de travail hebdomadaire de 40 à 42 heures.

Peu après ces manifestations, des négociations s'étaient ouvertes entre les syndicats des fonctionnaires et l'exécutif. Le Cartel avait proposé d'abandonner le versement de l'annuité en échange de l'octroi de postes suffisants dans les services de l'administration qui travaillaient en sous-effectif.

L'annuité avait finalement été biffée par le Conseil d'Etat, mais les postes réclamés par les syndicats n'ont jamais vu le jour, a expliqué Marc Simeth. Le Cartel avait donc saisi la Chambre administrative pour contester cette situation, obtenant finalement raison au bout de deux ans de procédure.

Les annuités font partie des mécanismes salariaux, a souligné M. Simeth. En 2017, elles ont été versées. C'est aussi le cas cette année, a rappelé le syndicaliste.

Ton opinion