Football: La Fondation des Droits de l'Homme s'attaque à Messi
Actualisé

FootballLa Fondation des Droits de l'Homme s'attaque à Messi

Le président du Gabon aurait offert 3,5 millions d'euros à Lionel Messi pour le lancement des travaux d'un nouveau stade dans un pays plongé en pleine crise.

Lionel Messi risque de payer cher sa visite éclair au Gabon, pays dirigé par le président Ali Bongo. A l'invitation de ce dernier, le quadruple ballon d'or avait fait le voyage afin de poser la première pierre d'un stade construit pour la CAN 2017. Reste que le chef d'état gabonais aurait monnayé au prix fort la venue de la star argentine sur fond de crise économique et sociale dans son pays.

Ce lundi, c'est la Fondation des Droits de l'Homme qui s'offusque et s'en prend directement au joueur de Barcelone. «Lionel Messi a sérieusement miné la crédibilité de sa propre organisation caritative. Alors que Messi affirme défendre les droits des enfants et assure même la promotion de l'éducation de la jeunesse en tant qu'ambassadeur à l'UNICEF, il soutient un régime kleptocratique qui refuse d'enquêter sur les assassinats rituels d'enfants au Gabon», affirme Thor Halvorssen, président de l'ONG. (ats)

Ton opinion