La Ford Kuga, une beauté qui suit son chemin
Actualisé

La Ford Kuga, une beauté qui suit son chemin

S'inscrivant dans le segment du marché qui progresse le plus vite en Europe, la Ford Kuga met en avant sa beauté et son sérieux pour réussir.

Elargissant la gamme Ford, la Kuga vient aussi grossir les rangs des tout-chemin compacts avec l'ambition de s'attaquer aux ténors de la spécialité par quelques arguments frappants. A commencer par une ligne craquante, directement tirée du «kinetic design» qui réussit si bien à la marque depuis sa Mondeo. Haute sur pattes comme toute baroudeuse qui se respecte, la Kuga est aussi une beauté sur roues, quel que soit l'angle d'où on la contemple. Avec un soin du détail poussé, à l'instar de l'extracteur arrière à double sortie d'échappement, qui positionne un peu plus ce modèle dans le haut de gamme.

Mais cette robe habille aussi une cellule de vie qui n'en est pas moins habitable et confortable. Les principaux aménagements se fondent dans le style intérieur pareillement initié par la Mondeo, avec des surfaces lisses et qualitativement convaincantes. Sur le plan pratique, on apprécie aussi le système inédit du hayon double, l'utilisateur pouvant relever, au choix, la moitié du volet arrière ou sa totalité, en fonction du besoin.

Jacques Chassot

FORD KUGA 2.0 TDCi 4WD Titanium

On apprécie:

Esthétique.

5 étoiles EuroNCAP en crash-test.

Motricité.

Hayon à double fonction.

Roulis bien contenu.

Bon diesel, souple et coupleux.

Tenue de route.

Rapport punch/consommation.

Confort.

Polyvalence terre-goudron.

Intérieur bien conçu.

On regrette:

Pas de vitesse réductée.

Manque d’adhérence de l’avant sur sol mouillé.

Confort d’amortissement parfois sec.

Attaque au freinage un peu douce.

Ton opinion