Actualisé 03.10.2006 à 23:10

La foudre perce le toit de leur voiture

Iréne Nilsson et son amie roulaient sur une petite route lorsque la foudre a traversé le toit de sa voiture.

«J'ai toujours cru être à l'abri des éclairs dans ma voiture. J'ai eu de la chance de rester en vie», soupire la Suédoise Iréne Nilsson lors d'un interview pour le quotien scandinave Aftonbladet.

Selon le quotidien Iltalehti, Iréne Nilsson et son amie roulaient sur une petite route en direction de la ville suédoise de Falköping et discutaient du sentiment de sécurité qu'elles éprouvaient à être en voiture lors d'un orage ou d'une grosse pluie.

Moins d'une minute plus tard, la foudre a frappé la voiture avec une «force diabolique».

«Les médecins ont dit que l'éclair devait être comme une flamme de fer à souder entre le volant et mes mains.»

L'incident a plongé le specialiste finlandais des éclairs Tapio Tuomi dans une intense réflexion. «C'est étrange. La coque métallique de la voiture ne devrait pas laisser passer un éclair. C'est un fait internationalement reconnu et testé en situation.» Il n'est toutefois pas exceptionnel que la foudre s'abatte sur une voiture. «Mais qu'elle traverse le toit est vraiment bizarre. Les toits en verre n'empêchent pas forcément l'éclair de traverser, mais ce n'est pas le cas ici.»

Interviewé par le Aftonbladet, le spécialiste suédois des éclairs Vernon Cooray, de l'Université d'Uppsala, est moins étonné. «Le fait d'être en sécurité dans sa voiture lorsque celle-ci est touchée par la foudre est un mythe. Il n'est pas inhabituel de voir le réservoir d'essence exploser ou le pare-brise de voler en éclats dans de telles circonstances.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!