Bangladesh - La foudre tue 16 personnes lors d’un mariage
Publié

BangladeshLa foudre tue 16 personnes lors d’un mariage

Les invités venaient de descendre d’un bateau près de la frontière avec l’Inde lorsqu’ils ont été frappés par des éclairs à quelques secondes d’intervalle. Le marié a été blessé.


Des centaines de personnes sont tuées chaque année par la foudre au Bangladesh. Selon un bilan officiel, la foudre a fait près de 350 morts en 2016. 


Des centaines de personnes sont tuées chaque année par la foudre au Bangladesh. Selon un bilan officiel, la foudre a fait près de 350 morts en 2016.

AFP

La foudre a causé la mort de seize personnes mercredi lors d’une fête de mariage au Bangladesh, ont indiqué les autorités. Les invités venaient de descendre d’un bateau dans la ville de Shibganj, située non loin de la frontière avec l’Inde, pour se mettre à l’abri de l’orage lorsque la foudre a frappé, a indiqué l’administrateur gouvernemental de la ville.

Selon Sakib Al-Rabby, 16 personnes sont décédées après avoir été frappées à quelques secondes d’intervalle par la foudre dans le district occidental de Chapainawabganj. La mariée ne faisait pas partie du groupe mais le marié a été blessé.

De violents orages de mousson ont récemment frappé le Bangladesh et une semaine de pluies torrentielles dans le district de Cox’s Bazar, dans le sud-est du pays, a fait une vingtaine de morts, parmi lesquels six réfugiés Rohingyas.

Des centaines de personnes sont tuées chaque année par la foudre au Bangladesh. Selon un bilan officiel, en 2016, la foudre a fait plus de 200 morts, dont 82 en une seule journée de mai, mais la plupart des victimes ne sont jamais officiellement enregistrées. Un organisme indépendant a estimé que, cette année-là, 349 personnes ont été mortes foudroyées.

Selon certains experts, la déforestation est à l’origine d’un nombre croissant de décès. Pour tenter de limiter les conséquences du changement climatique et le nombre de décès liés à la foudre, ce pays d’Asie du Sud a planté des centaines de milliers de palmiers.

(AFP)

Ton opinion