Dérapage: La Fouine fait tabasser deux spectateurs
Actualisé

DérapageLa Fouine fait tabasser deux spectateurs

En plein show, le rappeur a reçu deux bouteilles en plastique lancées du public. Désignant les coupables, il les a fait passer à tabac par son staff.

par
Ludovic Jaccard

Énervé contre des spectateurs un peu agités lors de son concert en Belgique au Inc'Rock Festival, dimanche dernier, le rappeur La Fouine a ordonné à son service d'ordre de leur «niquer leur race».

En effet, en plein show, des personnes du public ont lancé deux bouteilles en plastique sur l'artiste français. Demandant à ce que son DJ coupe le son, La Fouine a alors désigné à ses gardes du corps deux jeunes hommes dans le public comme étant les coupables. Satisfait, le rappeur s'est alors écrié: «Dégagez-les, ils vont bien se faire niquer leur race là derrière. Ne vous inquiétez pas La Famille».

Et en effet, juste derrière la scène, les deux pauvres spectateurs se sont bien faits tabasser à coups de pieds et de poings par les «gorilles» du chanteur.

Un acte d'une rare violence, d'autant plus que selon un journaliste de RTL Belgique, témoin de la scène, les deux individus n'étaient même pas ceux qui ont lancé les bouteilles: «Leur seul tort était d'avoir une bouteille en mains», a-t-il déploré.

Le rappeur quant à lui a continué son show comme si de rien n'était.

De son côté, l'équipe de l'Inc'Rock BW Festival a réagi en publiant un communiqué officiel sur l'incident qu'elle a jugé inacceptable. «L'utilisation de la violence et l'incitation à celle-ci n'est jamais une solution et RIEN ne justifiait en l'occurrence le comportement du chanteur et de ses proches qui n'avaient AUCUN DROIT d'utiliser cette violence ni même d'interpeller ceux qui auraient (au conditionnel) jeté les bouteilles sur l'artiste», peut-on lire sur le site officiel du festival.

«Si nous prônons le respect des artistes, bien évidemment, les propos tenus par le chanteur au moment des faits nous choquent également fortement et nous avons signifié notre totale condamnation de ces agissements au représentant du groupe en Belgique qui partage notre point de vue et relaie cela vers l'agent de l'artiste en France. Nous envisagerons toute autre suite qui s'avèrerait adéquate, y compris judiciaire.»

Lire la suite du communiqué sur le site de Inc'Rock Festival.

Ton opinion