24.09.2020 à 19:44

FranceCovid-19: plus de 16’000 nouveaux cas en 24h, un record

Les cas de coronavirus continuent de croître en France. Un record a été atteint, jeudi.

Sur les sept derniers jours, les hôpitaux ont accueilli 4258 nouveaux malades, en France.

Sur les sept derniers jours, les hôpitaux ont accueilli 4258 nouveaux malades, en France.

Keystone

La France a enregistré 16’096 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, un record depuis le début des tests à grande échelle dans ce pays, selon les données diffusées jeudi soir par Santé publique France.

Le précédent record s’élevait à plus de 13’000 nouveaux cas par jour, un niveau atteint mercredi. Alors que de nouvelles mesures de restriction ont été annoncées pour tenter d’endiguer l’épidémie, 52 malades du Covid-19 sont morts en 24 heures à l’hôpital, a précisé l’agence sanitaire.

L’épidémie progresse

Signe que l’épidémie progresse: la part des malades parmi les personnes testées (le taux de positivité) ne cesse d’augmenter, atteignant 6,5% contre 6,2% mercredi et 5,4% la semaine dernière. Sur les sept derniers jours, les hôpitaux ont accueilli 4258 nouveaux malades dont 718 cas graves en réanimation, soit 43 de plus que la veille.

Depuis le début de l’épidémie, au moins 31’511 morts liées au Covid ont été enregistrées en France, dont 20’940 en milieu hospitalier.

«Augmentation exponentielle»

Dans son point hebdomadaire également diffusé jeudi, Santé publique France fait état d’une «augmentation exponentielle des admissions en réanimation» et d’une «hausse de la circulation du SARS-CoV-2 chez les 65 ans et plus».

S’appuyant sur des données allant jusqu’au 22 septembre, le service public de santé signale une «sous-estimation de l’augmentation du nombre des cas confirmés due à la probable saturation des capacités diagnostiques», ainsi qu’une sous-estimation du nombre des foyers de contamination.

Castex met en garde

«On ne joue pas avec une épidémie», a mis en garde le Premier ministre Jean Castex jeudi sur France 2, en appelant à «la responsabilité», qui est «nécessairement collective», face au virus Covid-19. Il fait face à une fronde d’élus locaux à Marseille.

«Il faut que l’opinion soit très attentive. Si nous n’agissons pas, on pourrait se trouver dans une situation proche de celle du printemps. Ca pourrait pouvoir dire reconfinement», a-t-il averti au lendemain de l’annonce de nouvelles restrictions.

Jean Castex a justifié ces mesures en affirmant que la situation était «très préoccupante dans toute la France» mais «surtout grave dans les grandes agglomérations».

(AFP/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!