paris: La France met les mineurs au régime sans alcool
Actualisé

parisLa France met les mineurs au régime sans alcool

La France interdit la vente d'alcool aux mineurs. Les patrons d'établissements publics jugent la loi inapplicable.

L'âge légal pour se procurer de l'alcool et du tabac en France passe de 16 à 18 ans. Fini de picoler en public avant l'âge adulte, qu'on sorte son porte-monnaie ou non: le projet de loi de la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, précise que la distribution gratuite d'alcool à des mineurs «est également interdite dans les débits de boissons et tout commerce ou lieux publics», selon une loi adoptée lundi.

Mais les gérants de bar, de café ou de disco dénoncent une disposition difficile à appliquer au quotidien. «Je pense que la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, a mis un doigt dans un engrenage qui va coûter très cher à la jeunesse: elle a créé la prohibition en France», a lancé Bernard Quartier, président de la Fédération nationale des cafés, brasseries, discothèques. «Elle n'a pas fait le distinguo entre les jeunes de 16 à 18 ans et ceux de 12 à 16 ans, c'est une erreur monumentale. Les jeunes vont aller chercher l'alcool ailleurs: la rue va devenir le premier bistrot de France!»

Du côté des professionnels de la santé, le professeur Claude Got, auteur de nombreuses études sur le sujet, regrette que, pour faire passer la loi, les députés aient autorisé la publicité de l'alcool sur internet. «Sur des points fondamentaux, on cède devant le lobby de l'alcool pour donner l'impression de faire des choses équilibrées, mais la lutte contre le tabagisme ou l'alcoolisme est déséquilibrée par le poids de l'argent», a-t-il jugé sur les ondes de France Inter.

En Suisse, il est interdit de vendre du vin et des alcools forts au moins de 18 ans. En revanche les plus de 16 ans peuvent acheter de la bière et le cidre.

(ats/ap/phf)

Ton opinion