Actualisé 09.11.2006 à 22:39

La fraude écolo coûte 37 milliards

L'impact socioéconomique du changement climatique sera équivalent à celui des deux guerres mondiales ou de la crise de 1929.

Le nombre de personnes menacées par des inondations côtières passera à 70 millions en 2080, contre 1 million en 1990, explique un rapport publié à l'occasion de la 12e conférence internationale sur le climat qui se tient à Nairobi du 6 au 17 novembre.

La Banque mondiale a de son côté estimé à 30 milliards de dollars (37,4 milliards de francs) le coût annuel à l'échelle mondiale des pratiques non respectueuses de l'environnement. Les pays pauvres perdent ainsi 4% à 8% de leur PIB. Quinze à vingt milliards de dollars (de 18,7 à 24,9 milliards de francs) recouvrent le manque à gagner fiscal de l'exploitation forestière.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!