Fin du taux plancher: La FRC demande une répercussion sur les prix

Actualisé

Fin du taux plancherLa FRC demande une répercussion sur les prix

Après la décision de la BNS, le débat sur les prix va rebondir, estime Nadia Thiongane, responsable de la politique économique à la Fédération romande des consommateurs.

Avec l'abolition du taux plancher, on revient à la situation qui prévalait en août 2011, avec une quasi-parité entre l'euro et le franc suisse, relève pour sa part la Fédération romande des consommateurs (FRC). «Donc nous revenons à la charge avec notre demande d'il y a trois ans.»

«Les producteurs et les distributeurs doivent répercuter les gains de change sur les prix finaux, demande la FRC. Il sera spécialement important de lutter contre le tourisme d'achat, qui fait déjà beaucoup de torts aux commerces locaux.»

Côté positif pour les consommateurs suisses, les biens en vente à l'étranger comme les voyages coûteront moins cher, précise-t-elle. En Suisse, les importateurs bénéficieront à nouveau de meilleures conditions d'approvisionnement.

Négatif en revanche pour le tourisme, la destination suisse reviendra encore plus chère pour les étrangers, conclut-elle. (ats)

Ton opinion