GB: La FSA interdit les ventes à découvert sur les sociétés financières
Actualisé

GBLa FSA interdit les ventes à découvert sur les sociétés financières

L'Autorité des Services Financiers (FSA) britannique a décidé d'interdire dès 23h00 GMT jeudi toute vente à découvert ou augmentation des positions de ventes à découvert concernant des sociétés financières cotées jusqu'au 16 janvier prochain.

De plus, elle demande à partir du 23 septembre une divulgation quotidienne de toutes les positions de ventes à découvert nettes portant sur plus de 0,25% du capital de ces sociétés détenues à la clôture du marché la veille. Cela concernera également les positions prises à la clôture de vendredi, indique-t-elle.Jusqu'à présent, la FSA demandait la divulgation de positions de ventes à découvert supérieures à 0,25% du capital, seulement quand la société faisait l'objet d'une augmentation de capital.Ces mesures resteront en vigueur jusqu'à 16 janvier prochain, mais seront réexaminées au bout de trente jours, précise l'autorité. Une revue complète des règles de ventes à découvert sera publiée en janvier.Le directeur général de la FSA Hector Sants a indiqué dans le communiqué : «Bien que nous regardions toujours la vente à découvert comme une technique d'investissement légitime dans des conditions de marché normales, les circonstances actuelles extrêmes ont augmenté le désordre sur les marchés». «En conséquence, a-t-il poursuivi, nous avons pris cette mesure décisive après avoir mûrement réfléchi, pour protéger l'intégrité fondamentale et la qualité des marchés et pour se protéger contre la poursuite de l'instabilité du secteur financier». La vente à découvert, très pratiquée par les fonds spéculatifs, consiste à emprunter une action dont on pense que le prix va baisser et à la revendre, avec l'espoir d'empocher une forte différence au moment où il faudra la racheter pour la rendre. Cette technique précipite souvent la chute du cours.od/ih (afp)

Ton opinion