Actualisé 16.10.2008 à 12:05

Fumée passiveLa fumée bientôt bannie à Neuchâtel

Neuchâtel va probablement rejoindre l'an prochain les rangs des cantons où la fumée est bannie des lieux publics.

Le Conseil d'Etat va demander au Grand Conseil d'approuver l'initiative populaire cantonale «Fumée passive et santé».

Le parlement sera saisi le 3 novembre d'un projet de révision de la loi de santé assimilant les exigences de l'initiative, a indiqué jeudi le conseiller d'Etat Roland Debély, lors d'une conférence de presse. Selon lui, la nouvelle législation bannit la fumée de tous les lieux fermés publics ou accessibles au public.

Des exceptions sont prévues pour des lieux de vie comme les chambres d'hôtel et d'hôpital, ainsi que les cellules de détention, à moins d'une décision contraire de la direction des établissements concernés. Les cafés-restaurants, bars et discothèques devront créer des fumoirs sans service à la clientèle. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!