Suisse: La fusion Holcim et Lafarge sous enquête?
Actualisé

SuisseLa fusion Holcim et Lafarge sous enquête?

Le Ministère public de la Confédération (MPC) se penche sur la fusion entre les deux entreprises. Il examine un éventuel délit d'initié.

Après la Commission de la concurrence (Comco) et l'autorité de surveillance de la bourse suisse, le Ministère public de la Confédération (MPC) se penche à son tour sur la fusion entre le français Lafarge et le saint-gallois Holcim.

Le jour de l'accord de fusion, l'action du cimentier suisse s'est envolée de 7,3%. Des personnes auraient abusé de leur situation à l'intérieur de l'entreprise pour passer des opérations boursières avant la publication, a rapporté dimanche la «SonntagsZeitung».

«Le Ministère public de la Confédération a été informé des faits et examine si les conditions sont remplies pour ouvrir une enquête», a confirmé lundi par communiqué le MPC. Il n'a pas voulu donner d'autres précisions. (ats)

Ton opinion