Genève - La future patinoire devient de plus en plus concrète
Publié

GenèveLa future patinoire devient de plus en plus concrète

Le Conseil d’État a adopté un crédit d’études de 12 millions en vue de la réalisation de l’enceinte sportive qui doit être érigée sur le site de Trèfle-Blanc.

Les hockeyeurs du Genève Servette pourraient disposer d’une nouvelle surface de jeu d’ici quelques années. 

Les hockeyeurs du Genève Servette pourraient disposer d’une nouvelle surface de jeu d’ici quelques années.

TDG – G. Cabrera

La construction de la future patinoire de Trèfle-Blanc vient de franchir une étape importante. Le Conseil d’État a annoncé ce mercredi avoir adopté un projet de loi visant à ouvrir un crédit d’études de 11,7 millions de francs en vue de la réalisation de cette nouvelle enceinte sportive à Lancy (GE). Le Grand Conseil devra maintenant voter ce texte pour que le projet aille de l’avant.

Une enceinte de 8500 places

Le montant de ce crédit d’études a été calculé sur la base de l’estimation du coût final de la patinoire, qui devrait atteindre 150 millions de francs. Le Conseil d’État a repris la direction du projet en 2019. Il a opté pour une enceinte principale de 8500 places, que jouxtera une patinoire secondaire destinée au grand public, aux écoles et aux clubs locaux. L’ensemble sera accompagné par un P+R de 1200 places en sous-sol et par 24’000 mètres carrés de surfaces d’activité.

Peu de glace à Genève

Dans son communiqué diffusé ce mercredi, le Conseil d’État rappelle que l’actuelle patinoire des Vernets, construite en 1954 et qui abrite le Genève Servette HC, club phare du canton, ne répond plus aux normes imposées par la Ligue suisse de hockey sur glace. Parallèlement, il constate que le canton est sous-doté en surfaces de glace: il compte une patinoire pour 80’000 habitants, alors que la moyenne nationale est d’une patinoire pour 40’000 habitants.

(jef)

Ton opinion

13 commentaires