Ligue des champions: La galère bâloise a touché le fond
Actualisé

Ligue des championsLa galère bâloise a touché le fond

Il n'y a pas eu photo mercredi à Bâle. Le champion de Suisse
a été humilié 5-0 par le FC Barcelone.

par
Marc Fragnière
Bâle

Dans un Parc Saint-Jacques transformé en glacière et sous une pluie battante, le FC Bâle a eu tout le loisir de mesurer la distance qui le sépare des cadors européens. Coulés par une armada hispanique jamais lassée de monter à l'abordage, Abraham et consorts ont joué les Bob Morane de pacotille face à une lumineuse «Ombre jaune» catalane. Surclassée, la troupe rhénane n'est jamais apparue à même de contrecarrer les plans des artistes millionnaires du Barça.

Alors que Christian Gross avait prévu d'offrir une heure de gloire au foot bâlois, Barcelone lui a donné une véritable leçon. «Le Barça était beaucoup plus fort. Défensivement, on n'a pas réussi à freiner cette équipe», constatait-il. Après 22', Messi, Busquets et Bojan avaient mis la défense locale à l'amende à trois reprises.

Impressionnants d'aisance technique et utilisant à bon escient les espaces offerts par l'arrière-garde bâloise, les Espagnols se sont livrés à une véritable danse du scalp. Les rares fois que les Alémaniques parvenaient à passer le verrou du milieu de terrain, le gigantesque Touré jouait les shérifs devant une défense du Barça rarement mise à contribution.

Sévèrement touchée en première mi-temps, la galère bâloise a coulé à pic juste après le thé, encaissant coup sur coup deux goals, œuvres des funambules Bojan et Xavi.

Télégramme

Parc Saint-Jacques.

37 500 spectateurs(guichets fermés).

Arbitre: M. Braamhaar (PB).

Buts: 4e Messi 0-1. 15e Busquets 0-2. 22e Bojan 0-3. 46e Bojan 0-4. 48e Xavi 0-5.

Bâle: Costanzo; Zanni, Abraham, Marque, Safari; Huggel; Eduardo Rubio (46e Stocker), Ergic, Chipperfield; Derdiyok, Streller

(71e Eduardo).

Barcelone: Valdès; Daniel Alves, Puyol, Marquez (53e Caceres), Sylvinho; Touré (67e Victor

Sanchez); Xavi (57e Henry),

Busquets; Messi, Bojan, Hleb.

Les matches de la soirée:

GROUPE A

Chelsea - AS Rome 1-0 (0-0)

Stamford Bridge. 42 000 spectateurs. Arbitre: Bozatzidis (Grè). But: 78e Terry 1-0.

GROUPE B

Inter Milan - Anorthosis Famagouste 1-0 (1-0)

Giuseppe Meazza. 42 700 spectateurs. Arbitre: Webb (Ang). But: 44e Adriano 1-0.

Panathinaïkos Athènes - Werder Brême 2-2 (1-1)

OACA Spiro Louis. 58 000 spectateurs. Arbitre: Riley (Ang). Buts: 29e Mertesacker 0-1. 36e Mantzios 1-1. 68e Mantzios 2-1. 83e Hugo Almeida 2-2.

GROUPE C

Bâle - Barcelone 0-5 (0-3)

Parc St-Jacques. 37 500 spectateurs (guichets fermés). Arbitre: Braamhaar (PB). Buts: 4e Messi 0-1. 15e Busquets 0-2. 22e Bojan 0-3. 46e Bojan 0-4. 48e Xavi 0-5.

Shakhtar Donetsk - Sporting du Portugal 0-1 (0-0)

RSC Olimpiski. 25 000 spectateurs. Arbitre: Fandel (All). But: 76e Liedson 0-1.

GROUPE D

Atletico Madrid - Liverpool 1-1 (0-1)

Vicente Calderon. 54 800 spectateurs. Arbitre: Larsen (Dan). Buts: 14e Keane 0-1. 83e Simao 1-1.

PSV Eindhoven - Marseille 2-0 (0-0)

PSV-Stadion. 29 000 spectateurs. Arbitre: Skomina (Sln). Buts: 71e Koevermans 1-0. 85e Koevermans 2-0.

FC Bâle - Barcelone 0-5 (0-3)

LA DOUCHE FROIDE. Une subtile passe de Dani Alves à Messi a permis au Barça de débuter son récital à la 4e déjà. A la 10e, Huggel lançait astucieusement Streller, qui s’emmêlait les pinceaux devant Valdès. Lorsque Busquets profitait d’un service minutieux de Xavi pour inscrire le 2-0, le doute n’était plus permis quant à l’issue de la rencontre. Auteur d’un magnifique solo, Bojan s’offrait le No 3 à la 22e. Au retour des vestiaires, les Bâlois mémorisaient encore les consignes de Gross que Bojan remettait déjà le couvert (46e). Le ballon récupéré dès l’engagement, Hleb et Messi faisaient participer le génial Xavi à la fête.

Ton opinion