La galère liquide son personnel

Actualisé

La galère liquide son personnel

Les deux capitaines de la galère «La Liberté» sont virés.

Une situation particulière alors que sa mission première est d'occuper des chômeurs, révèle 24 heures dans son édition d'hier. Si le bateau est apprécié par le public, les moyens financiers manquent, surtout en hiver, lorsque les liquidités font défaut. Les deux hommes reprendront toutefois du service le printemps prochain.

Ton opinion