Autocars (GE): La gare routière bientôt en mains de la RATP
Actualisé

Autocars (GE)La gare routière bientôt en mains de la RATP

Après une prochaine fusion entre deux multinationales françaises, le transporteur parisien va pouvoir gérer la station.

par
Didier Tischler
Les lieux sont déjà gérés par une société française depuis juin 2008.

Les lieux sont déjà gérés par une société française depuis juin 2008.

«Il est probable que nous changerons de raison sociale», confirme Didier Steullet, directeur de la société Veolia Transport Suisse Tourisme SA (VTST). D'ici quelques jours, la maison mère de cette société va en effet fusionner avec le groupe Transdev, autre opérateur français de transport public de voyageurs.

La Régie autonome des transports parisiens (RATP), jusqu'alors actionnaire à 25% de Transdev, refuse la fusion. A titre compensatoire, elle deviendra du coup actionnaire majoritaire de la filiale suisse de Veolia. De fait, la RATP sera le prochain exploitant de la gare routière, place Dorsière. «Mais notre souhait est surtout de pouvoir gérer une gare digne de ce nom, ajoute Didier Steullet. Elle est difficilement rentable compte tenu da sa taille.» Didier Steullet espère surtout que les pouvoirs publics développeront un concept de prise en charge des cars plus efficient.

Une remarque qui fait bondir Rémy Pagani. «Veolia nous avait déjà mis devant le fait accompli en lançant une sorte d'OPA en 2008 sur les anciens propriétaires, s'emporte le maire, chef du département des Constructions et de l'Aménagement. Nous allons attendre que la fusion soit effective pour pouvoir discuter avec la RATP.» Et de rappeler que la Ville étudie depuis plus d'une année la possibilité d'un déménagement de la gare, peut-être à l'extérieur de la Ville.

Ton opinion