La gauche arrive en tête aux Pays-Bas
Actualisé

La gauche arrive en tête aux Pays-Bas

L'opposition de gauche a remporté mardi les élections municipales aux Pays-Bas. Ce scrutin était un test pour les législatives prévues dans un an.

Au total, les formations d'opposition nationales ont remporté 3367 sièges de conseiller municipal et les partis de la coalition gouvernementale 3144 sièges.

Le Parti chrétien-démocrate (CDA) du premier ministre Jan Peter Balkenende a obtenu 1754 sièges de conseiller municipal (contre 2050 en 2002), et son principal allié au sein de la coalition gouvernementale, le Parti libéral VVD, 1246 sièges (contre 1374).

Parmi les formation d'opposition, le Parti social-démocrate (PvdA) a obtenu 1988 sièges (contre 1317 en 2002) et le petit Parti socialiste (extrême gauche) 333 sièges (contre 157).

«Décevant, mais pas inattendu», a commenté M. Balkenende à l'annonce des résultats. Tous les responsables politiques nationaux ont participé à la campagne, dominée par les questions de relations intercommunautaires et de sécurité, un fait inhabituel pour des élections locales qui attestent des enjeux nationaux.

Selon un sondage, si le scrutin avait été une élection législative le Parti social-démocrate, les écologistes de GroenLinks et le Parti socialiste totaliseraient 76 des 150 sièges de députés. Le Parti chrétien-démocrate de M. Balkenende aurait obtenu 31 sièges, contre 44 actuellement, et la coalition gouvernementale actuelle n'aurait que 61 députés au total. (ats)

Ton opinion