Affaire Lumengo: «La Gauche» coupe court à toute négociation
Actualisé

Affaire Lumengo«La Gauche» coupe court à toute négociation

Le parti politique «La Gauche - Alternative Linke - La Sinistra» a mis un terme à «toute négociation possible» avec Ricardo Lumengo.

Ricardo Lumengo avait indiqué mercredi être en contact avec «La Gauche», ainsi qu'avec le Parti évangélique (PEV).

Ricardo Lumengo avait indiqué mercredi être en contact avec «La Gauche», ainsi qu'avec le Parti évangélique (PEV).

Selon le parti, qui rassemble les forces alternatives de gauche en dehors du PS et des Verts, le conseiller national ne correspond pas à ses «aspirations politiques les plus essentielles».

«La Gauche» a indiqué dans un communiqué diffusé dans la nuit de mercredi à jeudi avoir eu des contacts avec Ricardo Lumengo, condamné pour fraude électorale. Toutefois, le parti reconnaît n'avoir pas pu «discuter sérieusement avec M. Lumengo des points politiques précis de convergence», écrit Frédéric Charpié, secrétaire du collectif national.

Après analyse politique des prises de position du conseiller national qui a quitté mardi le PS, «La Gauche» ne compte pas «faire des alliances contre nature».

Ricardo Lumengo avait indiqué mercredi être en contact avec «La Gauche», ainsi qu'avec le Parti évangélique (PEV). Il compte poursuivre son mandat au Conseil national en indépendant. (ats)

Ton opinion