Prilly (VD): La gauche gagne la partie, mais les menaces de recours juridiques planent

Publié

Prilly (VD)La gauche gagne la partie, mais les menaces de recours juridiques planent

Sur décision du Conseil communal à majorité de gauche, la Ville va pouvoir user de son droit de préemption sur une parcelle privée de 62 millions. Mais la droite veut faire appel à la justice.

Bâtiment de l'administration communale de Prilly. Photo d’illustration.

Bâtiment de l'administration communale de Prilly. Photo d’illustration.

VQH/Philippe Maeder

Après un coup de théâtre lors de la séance du Conseil communal jeudi dernier, qui a d’abord empêché la tenue d’un vote, la Commune de Prilly pourra exercer son droit de préemption, pour mettre la main sur une parcelle privée de 62 millions de francs, destinée à accueillir 200 logements abordables. Le législatif, à majorité de gauche, l’a décidé ainsi mardi soir.

Pour rappel, jeudi dernier, le PLR, le Centre, les Vert’libéraux et l’UDC avaient quitté la salle en bloc, opposés au fait que la Ville veuille privilégier, pour ce terrain, une société coopérative, face à trois autres acquéreurs initiaux. Le quorum n’étant plus atteint, le PS et les Verts prillérans n’ont pu voter le projet. C’est pourquoi le vote a été réagendé en début de semaine.

Possible recours à la justice

Après avoir encore essayé de repousser la tenue du scrutin, la droite a à nouveau tenté de prendre la poudre d’escampette, mardi. Mais deux élus du camp bourgeois ont refusé de suivre. Avec 37 sièges occupés, le quorum était cette fois atteint, rapporte «24heures». «Il y a plusieurs points sur lesquels le règlement n’a pas été respecté. Des suites vont être entreprises», a déclaré à nos confrères, Philippe Schroff, président du PLR de Prilly. D’après la droite, le préavis viole la loi sur la préservation et la promotion du parc locatif. Face aux menaces de recourir à la justice, la gauche, plutôt confiante, accepte de courir le risque.

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boite mail, l'essentiel des infos de la journée.

(lvb)

Ton opinion

7 commentaires