Actualisé 26.08.2009 à 14:59

Genève

La gauche genevoise veut de «vraies» allocations familiales

Non content d'avoir vu son projet de loi pour des allocations plus généreuses balayé au Grand Conseil en mars, le Parti socialiste genevois a lancé mercredi une initiative cantonale allant dans ce sens.

Intitulée «Pour des allocations familiales dignes de ce nom», l'initiative demande le doublement de l'allocation de naissance, à 2000 francs. Quant à l'allocation pour les enfants de moins de 16 ans, elle passerait de 200 à 300 francs et de 250 à 400 francs pour les 16-20 ans ainsi que pour les jeunes en formation jusqu'à 25 ans. Conséquence: la contribution des employeurs passerait de 1,4% à environ 2,6%.

Et de rappeler que les allocations familiales genevoises sont parmi les plus basses de Suisse romande. En raison de l'inflation, les montants des allocations de naissance et pour les enfants de moins de 16 ans, qui ont été adaptés aux minimaux imposés par la nouvelle loi fédérale sur les allocations familiales, sont à Genève même inférieurs à ce qu'ils étaient il y a quelque années.

Outre les socialistes, le Parti du Travail, le Mouvement populaire des familles et plusieurs syndicats figurent au comité d'initiative. Ce dernier a jusqu'à la fin de l'année pour récolter 10'000 signatures, même s'il table sur 12'000 paraphes, a-t-il indiqué.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!