La Gay pride de Budapest dégénère
Actualisé

La Gay pride de Budapest dégénère

Quarante-cinq personnes ont été interpellées et dix blessées au cours d'incidents samedi après-midi pendant un défilé à l'initiative de la communauté homosexuelle à Budapest.

Selon un premier bilan six policiers et quatre manifestants ont été blessés sans que la nature des blessures n'ait été précisée.

Environ 450 personnes avaient pris part au défilé dans le centre de la capitale hongroise. Le parcours a été modifié après que des cocktails Molotov ont été lancés depuis des balcons sur des policiers protégeant le cortège.

Par ailleurs, un groupe d'extrémistes s'en est pris aux manifestants homosexuels en leur lançant des oeufs, des bouteilles et en scandant «les pédés (pédérastes) vous allez mourir». Un député a aussi été pris à partie et trois camions de la télévision ont subi des dégâts, a constaté une journaliste de l'AFP.

La police a utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser la manifestation sur la place des Héros. Elle s'est interposée entre les participants au défilé et les extrémistes puis elle a formé un passage afin que les manifestants de la Gay pride puissent rejoindre une station de métro. (afp)

Ton opinion