La génération multitâche a du mal à se concentrer
Actualisé

La génération multitâche a du mal à se concentrer

Le multitâche, l'art de surfer sur le Web et de chatter tout en faisant les devoirs, peut entraîner une baisse d'efficacité et un stress, selon une étude menée aux Etats-Unis.

L'excès de la pratique peut même aller jusqu'à perturber le fonctionnement du cerveau. «Passer constamment d'une activité à l'autre peut avoir un coût», explique Pierre Jolicoeur, professeur à l'Université de Montréal.

Selon lui, plus les activités combinées sont complexes ou variées, par exemple un exercice d'algèbre entrecoupé de quatre ou cinq conversations MSN, plus le niveau de distraction sera grand et plus les impacts seront négatifs.

Le psychiatre américain Edward Hallowell estime, lui, que le multitâche est la source d'une nouvelle forme de détresse psychologique causé par l'excès d'informations arrivant au cerveau par le biais des techniques.

Ton opinion