La Grande-Bretagne serait la prochaine cible d'al-Qaida
Actualisé

La Grande-Bretagne serait la prochaine cible d'al-Qaida

Le Royaume-Uni est la cible numéro un du réseau terroriste. La menace serait plus grande qu'avant.

Pour les extrémistes islamistes, «le 7/7 (le 7 juillet 2005, jour des attaques suicides terroristes dans les transports londoniens) n'était que le début», a déclaré hier dans le Guardian un responsable antiterroriste préférant garder l'anonymat. «Al-Qaida considère le Royaume-Uni comme une énorme opportunité de causer des pertes humaines» Une autre source a renchéri: «La Grande-Bretagne sera la prochaine à faire les frais d'une campagne d'al-Qaida.»

Le pays est perçu comme une cible plus facile à atteindre que d'autres pour les terroristes du fait de ses liens historiques avec le Pakistan et des dizaines de milliers de voyageurs entre les deux pays chaque année. Malgré une campagne de plus de quatre ans menée par la coalition alliée conduite par les Américains pour les chasser de la région, al-Qaida est parvenue à se reformer et a reconstruit son organisation au Pakistan. Le réseau terroriste est devenu un réseau plus cohérent, comptant une réserve de volontaires.

La structure de la formation a évolué. D'une menace incarnée par des petits groupes partageant la même philosophie, mais manquant de structure et de formation, elle est passée à un groupe plus hiérarchisé, uni et mieux organisé, assurent les responsables antiterroristes.

(afp)

Ton opinion