Nouvelle-Zélande: La grande évasion d'Inky, poulpe vedette
Publié

Nouvelle-ZélandeLa grande évasion d'Inky, poulpe vedette

Un intrépide céphalopode s'est échappé de l'Aquarium national de Nouvelle-Zélande. Direction: l'océan, via les canalisations.

par
arg
L'animal avait été confié à l'aquarium par des pêcheurs qui l'avaient remonté dans leurs filets.

L'animal avait été confié à l'aquarium par des pêcheurs qui l'avaient remonté dans leurs filets.

photo: Kein Anbieter

Les gardiens de l'Aquarium national de Nouvelle-Zélande ne s'attendaient pas à ce qu'on leur fasse un pareil coup. Inky, poulpe vedette de l'institution, a réussi à leur fausser compagnie, une nuit de janvier dernier. «Il avait bien préparé son coup, explique le directeur, Rob Yarrell. Je ne pense pas qu'il était malheureux avec nous – les pieuvres sont des créatures solitaires – je crois seulement qu'il est curieux. Il voulait savoir ce qui se passe dehors.»

Les poulpes ont la capacité de contracter leur corps pour se faufiler dans de minuscules espaces. Inky, dont la tête était normalement de la taille d'un ballon de rugby, a ainsi réussi à se glisser dans une ouverture laissée ouverte, au-dessus de son bassin. Il se serait alors déplacé à travers la salle jusqu'à un trou de 15cm de diamètre utilisé pour l'évacuation des eaux de nettoyage.

Liberté

Au terme d'un voyage de 50m dans les canalisations, Inky a vraisemblablement retrouvé l'océan, où il avait été capturé en 2014.

L'Aquarium national n'a aucune intention de renforcer sa sécurité après cette mésaventure. «On est de plus en plus conscients de ce que les poulpes peuvent réaliser», soupire Yarrel. Il avoue seulement qu'il regrette un pensionnaire qui «avait une sacrée personnalité».

Ton opinion