La grande foule pour les mini-arbres
Actualisé

La grande foule pour les mini-arbres

Vernier: Victor de Sousa, 40 ans, travaille aux ressources humaines d'une grande entreprise.

Pour lui, ses cinquante bonsaïs sont «un moyen de sortir du stress quotidien». Avec plusieurs trentenaires, ils ont créé, il y a trois ans, le Bonsaï Club Léman. Ce week-end, ils ont organisé une exposition interclubs romands dans la salle communale de Veyrier. Certaines pièces exposées valent 25 000 fr.

Leur taille exprime les sentiments de leur propriétaire. D'autres valent par leur âge. Le bonsaï le plus âgé de Victor de Sousa a 100 ans. Autre élément pratique du club: les membres servent de nounous aux arbres lorsque leur propriétaire est en vacances, car, sans soins quotidiens, l'arbre meurt.

(dvh)

Ton opinion