La Grèce continue de brûler
Actualisé

La Grèce continue de brûler

Les incendies de forêt poursuivent leur ravage du Péloponnèse et de l'île d'Eubée, pour la sixième journée consécutive.

Mais ils sont «moins nombreux» et violents que les jours précédents, ont indiqué les sapeurs-pompiers.

«Les deux gros incendies en Elide dans le Péloponnèse et près du village de Séta, sur l'île d'Eubée, ne sont pas circonscrits mais ne sont plus si violents», a précisé un responsable du service de presse des pompiers.

Trois avions et deux hélicoptères opèrent en Elide, dans l'ouest de la péninsule du Péloponnèse, où plus d'une quarantaine de personnes ont péri ces derniers jours piégées dans les flammes. Sur l'île d'Eubée ont été envoyés quatre avions et un hélicoptères.

Par ailleurs plus d'une trentaine d'incendies continuent de sévir à travers le pays dont sept ont «été partiellement circonscrits», a ajouté ce responsable. Depuis vendredi dernier, 63 personnes sont mortes dans les incendies qui ravagent le pays.

En tout, ce sont plus de 800 pompiers et autant de soldats grecs, assistés de dizaines de pompiers, avions et hélicoptères venus de l'étranger qui participent aux interventions. La chute des vents et la baisse des températures ces deux derniers jours ont contribué à la réduction du nombre de foyers.

(ats)

Ton opinion