Actualisé 08.09.2015 à 18:54

Etats-Unis

La greffière anti-mariage homo va sortir de prison

En refusant d'appliquer la nouvelle loi sur le mariage gay, estimant que «l'autorité de Dieu» primait sur ses obligations de fonctionnaire, Kim Davis a relancé un débat national.

Kim Davis, greffière du comté de Rowan County, dans le Kentucky, pourra ressortir de prison.

Kim Davis, greffière du comté de Rowan County, dans le Kentucky, pourra ressortir de prison.

Une fonctionnaire d'Etat civil américaine, écrouée jeudi pour refuser d'enregistrer des mariages homosexuels au nom de ses convictions religieuses, va être libérée de prison, a annoncé mardi un tribunal fédéral.

Kim Davis, une chrétienne évangélique du Kentucky (centre-est), se voit interdire d'interférer dans le travail de ses adjoints, qui ont repris la délivrance des certificats de mariage, a précisé dans sa décision le juge David Bunning.

En refusant obstinément d'appliquer la nouvelle loi sur le mariage gay, estimant que «l'autorité de Dieu» primait sur ses obligations de fonctionnaire, Mme Davis, 49 ans, a relancé un débat national aux Etats-Unis, opposant la suprématie du droit et la liberté de culte.

Sa posture de défi a été approuvée par des millions de chrétiens traditionalistes américains. Mais la justice fédérale ne l'a pas entendu ainsi, choisissant de punir sévèrement la «désobéissance volontaire» de la greffière.

Kim Davis a fait appel de sa mise en détention et a bénéficié des services d'avocats proches de la droite chrétienne conservatrice, dont plusieurs ténors ont aussi soutenu la fonctionnaire.

La Cour suprême des Etats-Unis a légalisé fin juin le mariage des homosexuels dans tout le pays, une décision historique arrachée au terme de nombreuses années de débats passionnés. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!