Actualisé 04.08.2009 à 23:15

Grippe A(H1N1)La grippe A va soigner les fraudeurs

Avec la pandémie de grippe A(H1N1) prévue cet automne, les «vacances» pour cause de maladie risquent d'exploser.

par
daw/jbm

«Celui qui voudra se faire une semaine de vacances à l'oeil cet automne n'aura aucun problème pour le faire», déclare l'immunologue Beda Stadler. La raison? En cas de grippe porcine, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) recommande de rester à la maison et de contacter son médecin par téléphone. Ce dernier enverra son certificat médical au patient par la poste.

«Médicalement, un tel diagnostic à distance fait sens. Sauf qu'aucun contrôle n'est possible pour savoir si la personne est vraiment malade», ajoute Beda Stadler. Un simulateur n'a qu'à lire le dépliant de l'OFSP pour décrire les symptômes de la maladie.

Lorsque la pandémie aura atteint son pic et que les médecins auront moins de temps à consacrer à chaque patient, il y a fort à parier que des fraudeurs voudront en profiter.

Président de la FMH, Jacques de Haller demande que les médecins ne fassent pas preuve de coulage. «J'en appelle aussi aux employeurs en leur demandant de trouver des solutions pragmatiques en ne demandant pas de fournir tout de suite un certificat médical.»

Mais le fraudeur prend de gros risques s'il tombe vraiment malade par la suite. Il est en effet impossible d'attraper la grippe porcine deux fois, avertit l'immunologue.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!