Actualisé

Etats-UnisLa guerre contre les pyjamas est déclarée

Pourtant baptisée «homewear», soit habits d'intérieur, cette mode fait fureur en ville. A tel point qu'un élu de l'Etat de Louisiane veut l'interdire!

par
Caroline Goldschmid

«C'est complètement fou!» s'est insurgée une jeune femme interviewée dans la rue au sujet du projet d'interdiction du pyjama comme tenue de ville. «C'est confortable et c'est parfait quand on est pressé le matin!» Comme elle, de nombreuses femmes ne ressentent aucune gêne à se balader avec un pantalon de pyjama pour se rendre au lycée ou au supermarché.

Au-delà du fait que cela énerve certainement voire dégoûte les fashionistas, un politicien veut carrément interdire ce type de tenue en public. «Aujourd'hui, ce sont des pyjamas et demain, ça sera les sous-vêtements!» Selon Michael Williams, politicien à Caddo Parish (Louisiane), il faut réagir maintenant face à cette mode inacceptable avant que cela ne dérape.

Selon la constitution américaine, l'habillement fait pourtant partie de la liberté d'expression, et une interdiction d'une telle tenue violerait cette liberté. Michael Williams aura donc du mal à faire passer son décret.

En attendant, qu'ils soient baggy, au motif écossais ou uniformes, les pantalons de pyjama font fureur auprès des ados en particulier. Des établissements scolaires, dans le Vermont notamment, ont déjà dû réagir en interdisant le style «sortie de lit» à l'école.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!