Kim et Jessica, des «Marseillais»: La guerre est déclarée entre les deux ex-amies
Actualisé

Kim et Jessica, des «Marseillais»La guerre est déclarée entre les deux ex-amies

Les deux anciennes candidates de la téléréalité «Les Marseillais» ne se supportent plus. Selon Kim, Jessica a pris la grosse tête.

par
lja
Kim et Jessica ne se sont plus revues depuis la fin des tournages.

Kim et Jessica ne se sont plus revues depuis la fin des tournages.

photo: Kein Anbieter/DR

Le torchon brûle entre les deux sulfureuses bimbos des «Marseillais». Alors qu'elles paraissaient très complices dans les épisodes du programme de W9, la réalité serait tout autre. Kim, très remontée contre la blonde Jessica, a donc décidé de dire haut et fort ce qu'elle pensait d'elle. «Elle ne m'a jamais donné de nouvelles en dehors des tournages. Même pas un petit message… Elle s'en fout complet !», a-t-elle balancé dans une interview accordée au WebSam de Sam Zirah.

Cependant, la brune apprécie les autres candidats de l'émission de téléréalité. Tous sauf Jessica. «Elle, ce n'est plus mon amie», clame-t-elle. Si Kim ressent autant d'amertume envers la jeune femme, c'est parce que cette dernière aurait pris la grosse tête. Surtout depuis leur aventure à Palma de Majorque dans «Les Ch'tis vs les Marseillais: la revanche», en novembre 2015. «Elle m'a énormément déçue. Le programme, il marche grâce à elle, si on l'écoute ! Elle se prend pour le nombril du monde», s'énerve la brune.

Pour couronner le tout, Jessica serait une hypocrite. Alors qu'elle faisait mine de la «prendre sous son aile» durant les tournages, Jessica aurait ouvertement critiqué Kim par la suite. «J'ai appris qu'elle parlait sur moi, notamment lors des bookings. Plusieurs bookeurs m'ont dit des choses… Des trucs pas très gentils.» Du coup, Kim n'est pas près de pardonner ses paroles à son ancienne collègue. Sa blessure est encore vive. «Je ne veux plus entendre parler d'elle. Fran­che­ment, je ne peux plus la blai­rer.»

De son côté, Jessica n'a pas encore répondu à ces critiques. Cela ne saurait tarder...

Ton opinion