France voisine: La Haute-Savoie prend de nouvelles mesures pour éviter les feux de forêt

Publié

France voisineLa Haute-Savoie prend de nouvelles mesures pour éviter les feux de forêt

Fumer, faire des bbq ou du camping sauvage est désormais interdit dans les bois et les alpages à la frontière genevoise.

1 / 2
Plus de 600 hectares ont été ravagés par un incendie mardi, à Cernon, dans le Jura français.  

Plus de 600 hectares ont été ravagés par un incendie mardi, à Cernon, dans le Jura français.  

lecteur reporter/20minutes
En Gironde, près de Bordeaux, le feu de Landiras s’étendait sur 21’000 hectares, fin juillet. 

En Gironde, près de Bordeaux, le feu de Landiras s’étendait sur 21’000 hectares, fin juillet. 

Incendie secours Genève

Les autorités françaises tentent de limiter les incendies qui ravagent le pays depuis plusieurs semaines. En Haute-Savoie (F), «les conditions météorologiques actuelles associées à une sécheresse exceptionnelle génèrent un risque très important de feux de forêts», a rapporté vendredi la préfecture du département voisin de Genève. Aussi, afin de protéger les forêts et la végétation, de nouvelles mesures ont été prises. Dès samedi, certaines activités sont temporairement interdites dans les bois, les forêts et les alpages haut-savoyards.

Fumer, utiliser du feu, jeter des débris incandescents et procéder à l’incinération ou aux brûlages dirigés en font partie. Le camping sauvage et les barbecues et méchouis, à l’exception de ceux prévus dans les installations fixes, sont aussi visés. Enfin, faire des feux de loisirs publics ou privés est également prohibé. Le 29 juillet dernier, la préfecture avait déjà prononcé l’interdiction de tirer des feux d’artifice ou de lâcher des lanternes volantes.

Mardi, le département français du Jura a été victime de deux incendies de forêts. Plus de 600 hectares ont été ravagés. Fin juillet, en Gironde près de Bordeaux, le feu de Landiras s’étendait sur 21’000 hectares. Douze pompiers genevois se sont rendus sur place pour prêter main forte. 

Les pompiers genevois qui ont aidé les secours français témoignent.

20 minutes
(comm/lhu)

Ton opinion

19 commentaires