Football - Coupe de France : La Haute-Savoie s'est fait une place au sommet
Actualisé

Football - Coupe de France La Haute-Savoie s'est fait une place au sommet

Né en 2009, Evian-Thonon-Gaillard (ETG) a l'occasion de remporter le premier titre de son histoire, vendredi soir face à Bordeaux.

par
Robin Carrel
Paris

Il y a cinq ans, l'Olympique Croix-de-Savoie 74 végétait encore en Championnat de France amateur, l'équivalent de la 4e division. Sa fulgurante ascension l'a conduit, sous le nom d'Evian-Thonon-Gaillard, en Ligue 1 en quatre saisons. La cinquième année se termine par une visite au Stade de France. «C'est une aventure fabuleuse, se marre Patrick Trotignon, arrivé à la tête du club en 2008. Il faut juste expliquer aux gens d'où l'on vient... Il s'agit de la 96e finale et seulement 32 équipes du pays ont réussi à arracher ce trophée.»

Depuis l'arrivée comme sponsor d'un groupe agroalimentaire de niveau mondial, les Haut-Savoyards n'en finissent plus de progresser. Ils ont même au sein de leur actionnariat quelques stars telles que Zidane, Lizarazu et Boghossian. Mais hors de question de faire des folies. «Financièrement, nous sommes dans les cinq plus petits budgets de L1, assure Trotignon. Nous avons une gestion un peu conservatrice. On dépense ce que l'on gagne.»

Malgré la couleur de leurs maillots, tout n'est pas rose dans le quotidien des joueurs évianais. L'Evian-Thonon-Gaillard joue à Annecy et son centre d'entraînement est distant de près de 90 kilomètres du stade. «Il aurait été intelligent de pouvoir évoluer à Genève, lâche l'ancien président de Servette. Mais nous n'avons pas été ébranlés par la décision de ne pas nous laisser aller à la Praille. On trouve toujours des solutions.»

Si sa formation l'emporte ce soir, elle sera qualifiée pour l'Europa League. Une compétition qu'elle ira certainement disputer à Grenoble.

Ton opinion