La HE Arc n'est pas sortie de l'impasse
Actualisé

La HE Arc n'est pas sortie de l'impasse

NEUCHATEL – Le comité stratégique de la haute école Arc (HE Arc) n'a pas trouvé de solution pour la localisation de ses instituts vendredi après une réunion à Neuchâtel.

Cette rencontre s'est tenue sur fond de désaccord entre Neuchâtel et ses partenaires du Jura et du Jura bernois. Le comité stratégique a «pris acte» de la position neuchâteloise de vouloir placer la formation en ingénierie à La Chaux-de-Fonds plutôt qu'à Neuchâtel même, ce que soutenaient les gouvernements jurassien et bernois. «La priorité doit être donnée à la HE Arc et non aux intérêts cantonaux», a indiqué Elisabeth Baume-Schneider, ministre jurassienne de la Formation. La proposition initiale de centraliser l'ingénierie à Neuchâtel repose sur des exigences d'accessibilité. (ats)

Ton opinion