Actualisé

«Amador»La jeune fille et la mort

Les voies du Seigneur sont impénétrables. C'est ce qu'illustre «Amador», un film tout simple sur les drôles de bonnes surprises que réserve parfois l'existence.

par
ffe

Marcela a besoin d'argent. Aussi accepte-t-elle de prendre soin d'un vieil homme atypique, Amador, qui décède soudain. Marcela doit-elle prévenir sa famille ou se taire pour toucher tout de même son salaire? C'est ce dilemme que met en scène Fernando León de Aranoa («Les lundis au soleil»), avec beaucoup de justesse. Malgré quelques longueurs, ce conte philosophique regorge d'agréables surprises.

«Amador»

De Fernando León de Aranoa. Avec Magaly Solier.

Sortie le 15 février 2012.

**

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!