La jeune Serbe se qualifie à Roland Garros

Actualisé

La jeune Serbe se qualifie à Roland Garros

Deux fois finaliste en Grand Chelem, la Serbe Ana Ivanovic a connu quelques difficultés au service dimanche avant de se qualifier pour le deuxième tour de Roland-Garros en battant Sofia Arvidsson 6-2, 7-5.

Tête de série numéro 2, Ivanovic, qui était devenue l'an dernier à Paris la première joueuse représentant la Serbie à disputer une finale d'un tournoi majeur, a commis six double-fautes sur le central et a été breakée par son adversaire suédoise alors qu'elle servait pour le set à 5-1.

«Mais vers la fin je suis contente d'avoir retrouvé mon jeu et d'avoir réussi à la breaker à nouveau pour remporter le deuxième set», a déclaré Ivanovic.

La première tête de série battue a été Nicole Vaidisova (15). Elle avait atteint les demi-finales à Paris en 2006 et les quarts de finale l'an dernier mais s'est laissée surprendre par Iveta Benesova 7-6 (2), 6-1.

Dans le tableau masculin, David Nalbandian (6) et James Blake (7) sont passés. La victoire de Blake 6-4, 6-1, 7-6 (3) contre Rainer Schuettler lui a permis de devenir le premier Américain à atteindre le deuxième tour Porte d'Auteuil depuis 2006.

Ivanovic, qui a atteint la finale de l'Open d'Australie en début d'année, a aussi été breakée dans le troisième jeu du deuxième set. Sur son jeu de service suivant, alors qu'elle était menée 3-1, la Serbe a sauvé trois balles de break avant de prendre la mise en jeu d'Arvidsson pour égaliser à 3-3.

Dans le dernier jeu, Ivanovic a sorti deux coups droits long de ligne pour faire de nouveau le break et conclure le match.

«A la fin c'était serré, mais je n'ai pas gagné les points importants», a déclaré Arvidsson.

Ivanovic avait déjà battu Arvidsson au premier tour à Roland-Garros l'an passé (6-2, 6-0) en route vers la finale, où elle s'était inclinée face à Justine Henin. La Belge a pris sa retraite et ne défend pas son titre.

Ivanovic aura pour prochaine adversaire Lucie Safarova. La Tchèque a sorti l'Allemande Sandra Kloesel 6-1, 6-1.

AP

(ap)

Ton opinion