Actualisé 24.10.2009 à 10:15

EnvironnementLa Journée mondiale pour le climat démarre en Australie

Plusieurs milliers de manifestants ont donné samedi à Sydney le coup d'envoi de la journée mondiale pour le climat destinée à mobiliser l'opinion publique à cinq semaines de la conférence de Copenhague.

Quelque 4000 actions sont prévues dans 170 pays.

Ils se sont réunis sur la célèbre plage de Bondi et sur le pont du port de Sydney, où il ont déployé des banderoles affichant le nombre «350». Ce chiffre fait référence à la concentration de CO2 dans l'atmosphère - 350 parties par million (ppm) contre environ 385 ppm aujourd'hui - à ne pas dépasser pour éviter un réchauffement ingérable, selon certains scientifiques.

Des protestaires ont également assisté à un concert de plein air sur les marches de l'Opéra, où ils ont formé le nombre 350 avec leurs corps. Les habitants de Sydney ont aussi été gratifiés d'une volée de cloches de la cathédrale qui ont tinté 350 fois. Plus de 200 actions sont prévues à travers le pays.

L'Australie s'est engagée à réduire jusqu'à 25% ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2020 par rapport au volume de ceux de 2000, soit 15% de plus que ce qui était prévu.

Le gouvernement australien a cependant précisé que cet objectif ne serait tenu que si les dirigeants internationaux s'accordaient sur des réductions «ambitieuses» lors du sommet de Copenhague sur le climat en décembre.

La conférence de Copenhague, du 7 au 18 décembre, est destinée à établir un nouveau traité international sur le climat pour remplacer le Protocole de Kyoto qui expire en 2012.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!