La justice déboute un Don Quichotte des éoliennes
Actualisé

La justice déboute un Don Quichotte des éoliennes

LE PEUCHAPATTE (JU).
Le tribunal cantonal a
rejeté un recours contre
l'implantation de 2 mâts
dans une commune des
Franches-Montagnes.

«Nous ne sommes pas en Espagne. Il n'y a jamais eu de moulin à vent dans le massif jurassien, pourquoi y implanter des éoliennes? En plus de gâcher le paysage, la contribution énergétique qu'elles rapportent est tout à fait négligeable. Il n'y a pas assez de vent ici.» Richard Patthey est responsable romand de la fondation suisse pour la protection et l'aménagement du territoire. Il ne comprend pas cet acharnement en faveur du courant éolien dans un espace déclaré «zone au paysage protégé». La justice vient de rejeter un recours qu'il a déposé contre le projet de deux éoliennes au Peuchapatte. Richard Patthey était déjà à l'origine du pourvoi contre les sept éoliennes du Crêt-Meuron (NE). Le Tribunal fédéral (TF) l'avait débouté. «Il faudra bien un jour s'y faire car l'avenir passe désormais par le courant vert», répond Dominique Nusbaumer, chef du service de l'aménagement du territoire. Qui poursuit: «Et puis généralement ça plaît, l'entreprise Frank Müller qui va s'installer aux Bois a aussi été séduite par le caractère moderne des éoliennes de la région.» Richard Patthey dispose de trente jours pour faire recours au TF. Pour l'instant ce Don Quichotte de l'arc jurassien hésite. Ces aéromoteurs ont le vent en poupe. Dans le Jura d'autres projets sont en cours à Saint-Brais, Lajoux et aux Bois.

Nando Luginbuhl

Ton opinion