Guerre contre Johnny: La justice donne raison à Adeline Blondieau

Actualisé

Guerre contre JohnnyLa justice donne raison à Adeline Blondieau

La maison d'édition de la biographie de Johnny Hallyday a été condamnée pour atteinte à la vie privée et diffamation. Adeline Blondieau va maintenant attaquer directement le rockeur et Amanda Sthers.

par
fab
Adeline Blondieau a bien l'intention de faire encore condamner son ex-mari.

Adeline Blondieau a bien l'intention de faire encore condamner son ex-mari.

Adeline Blondieau a gagné le premier round de sa guerre contre son ex-mari, Johnny Hallyday. La radio RTL révèle jeudi matin que le Tribunal des référés de Paris a condamné Plon, l'éditeur de la bio de Johnny, «Dans mes yeux», à verser un euro symbolique de dommages et intérêts à Adeline Blondieau pour «diffamation et atteinte à la vie privée». L'actrice française n'a cependant pas obtenu gain de cause pour sa deuxième requête: que certains passages soient supprimés de l'ouvrage.

Forte de ce succès, Adeline va maintenant attaquer «frontalement en diffamation» Johnny Hallyday et Amanda Sthers, les coauteurs du livre, précise la radio. Le frère de l'actrice, Me Alexandre Blondieau, qui est aussi son avocat, a confirmé qu'une plainte allait être déposée dans les jours à venir.

L'homme de loi va réclamer plusieurs dizaines de milliers d'euros de dommages et intérêts pour sa sœur. «Adeline estime que l'ouvrage est allé trop loin, a-t-il expliqué sur RTL. Elle est réellement contrariée par le fait que ce sont des mensonges qui ont été écrits. Johnny Hallyday et Amanda Stehrs trompent le lectorat. Il va falloir qu'ils démontrent, devant un tribunal, que leurs informations étaient fiables. A notre avis, ils en seront dans l'incapacité.»

Dans la biographie du rockeur, Adeline Blondieau est décrite comme une femme «hystérique» qui «balançait les chaises par la fenêtre», «cocufiait tout le temps Johnny, le trompait avec tous les petits mecs de Saint-Tropez et jouait les saintes nitouches».

Ton opinion