Genève: La justice ouvre la voie au chantier Genilac à Cologny 
Publié

GenèveLa justice ouvre la voie au chantier Genilac à Cologny 

Le Tribunal fédéral a autorisé le projet de réseau thermique à implanter un chantier sur le quai de Cologny, contre l’avis de la commune.

Depuis trois ans, la commune refusait l’installation d’un chantier destiné au stockage et à l’assemblage des tuyaux qui seront posés au fond du lac Léman sur le quai de Cologny.

Depuis trois ans, la commune refusait l’installation d’un chantier destiné au stockage et à l’assemblage des tuyaux qui seront posés au fond du lac Léman sur le quai de Cologny.

Laurent Guiraud

La commune de Cologny va devoir se résoudre à accueillir un chantier de Genilac. Le Tribunal fédéral, comme la justice genevoise avant lui, a débouté les autorités communales dans un arrêt mi-mars, rapporte «Le Courrier». Ce jugement va permettre aux Services industriels de Genève de poursuivre leur projet de réseau thermique de grande envergure. Au programme: l’installation d’un chantier sur le quai de Cologny destiné au stockage et à l’assemblage des tuyaux qui seront posés au fond du lac Léman.

Depuis trois ans, la municipalité de Cologny s’oppose à cet aménagement. Située près du port de la Belotte, la parcelle est en effet concernée par la loi sur la protection des rives du lac. Le Canton avait donné une dérogation à la régie publique, l’autorisant à prendre ses quartiers à cet emplacement. Le Tribunal fédéral lui a donné raison, estimant qu’aucun autre lieu n’était approprié pour accueillir cette installation. A terme, le projet Genilac devrait permettre de relier toute une série de bâtiments à un réseau thermique propre. L’eau pompée dans le lac permettra de chauffer et de refroidir les immeubles sans utiliser la moindre énergie fossile.

Chantier de Genilac vers l’aéroport

20 minutes
(lhu)

Ton opinion

16 commentaires