Actualisé 19.04.2018 à 10:06

GenèveLa justice réclame Hervé Falciani à Genève

L'ex-informaticien de HSBC, condamné pour vol de données bancaires, est poursuivi par un homme d'affaire gréco-israélien.

de
dra
Keystone/Jean-christophe Bott

Les juges genevois attendent Hervé Falciani à une audience agendée le 20 juin prochain, suite à une plainte déposée devant la justice civile contre l'ex-employé de la banque HSBC. A cause de lui, un homme d'affaire gréco-israélien estime avoir été accusé faussement d'évasion fiscale à large échelle par des journaux et des politiciens d'extrême droite en Grèce, révèle la «Tribune de Genève».

Pour le plaignant, ses problèmes sont en effet liés au vol de données bancaires effectué par Hervé Falciani; vol pour lequel ce dernier a été condamné par défaut à cinq ans de prison en Suisse, en 2015. La plainte civile vise aussi l'ex-employeur de l'ex-informaticien, la banque HSBC. Celle-ci estime cependant que l'action est prescrite et qu'il n'y a de toute façon pas de lien de causalité entre le dommage invoqué et les agissements de l'établissement britannique. L'homme d'affaires réclame 2,4 millions de francs pour ses frais d'avocats et tort moral.

Lanceur d'alerte sur les pratiques d'évasion fiscale de clients de la part de HSBC (à l'origine du scandale Swissleaks) pour certains, voleur de données pour d'autres, Hervé Falciani a récemment été arrêté en Espagne. Selon la presse ibérique, il pourrait servir de monnaie d'échange entre la Suisse et l'Espagne avec la dirigeante indépendantiste catalane Marta Rivora, réfugiée au bout du lac.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!