Calcio - 12e journée: La Lazio prend la tête en attendant le derby de Milan
Actualisé

Calcio - 12e journéeLa Lazio prend la tête en attendant le derby de Milan

La Lazio Rome a repris la première place du championnat d'Italie en battant Naples (2-0), dimanche, en attendant le grand choc de la 12e journée, le derby entre l'Inter (5e) et l'AC Milan (2e).

Les joueurs de Rome se félicitent, ils viennent de reprendre la tête du Calcio.

Les joueurs de Rome se félicitent, ils viennent de reprendre la tête du Calcio.

Après deux défaites de rang, la Lazio a retrouvé le sommet du classement grâce à des buts de Mauro Zarate (15) et Sergio Floccari (61). Elle compte 25 points et double l'AC Milan (23 points), qui doit donc gagner le derby pour reprendre les commandes.

L'Argentin «Zarate Kid», comme le surnomment ses supporteurs, a réussi un grand match, il a ouvert le score après un contrôle de la poitrine (de l'épaule?) en pleine vitesse, et a également donné la passe décisive à Floccari sur le second but.

Le Napoli n'a pas démérité mais n'a répliqué que par un tir d'Ezequiel Lavezzi sur la transversale. Il reste 3e (21 points) en attendant le match de l'Inter (20 points).

Samedi, la Juventus Turin (4e) et l'AS Rome (6e) n'ont pu se départager (1-1) dans un des trois chocs entre les six premiers du classement. Les deux équipes ont contesté l'arbitrage! Les Romains estimaient que l'accrochage de Giorgio Chiellini sur Philippe Mexès valait un penalty, et les Turinois étaient furieux du penalty accordé deux minutes plus tard à l'AS Rome pour une main de Simone Pepe sur un coup franc de Francesco Totti (qui a transformé le penalty).

«Nous méritions vraiment de gagner, a pesté Luigi Delneri, l'entraîneur turinois. Nous avons eu quatre ou cinq grosses occasions de but et concédé peu à la Roma, qui est en grande forme.»

«Ils ont marqué sur leur première opportunité (par Vincenzo Iaquinta)», a estimé pour sa part Claudio Ranieri, regrettant que son équipe n'ait pas concrétisé sa domination en première période.

Dimanche après-midi, deux joueurs ont été prolifiques: Javier Pastore (Palerme) et Antonio Di Natale (Udinese) ont réussi un triplé! Celui du prodige argentin permet à Palerme de remonter à la 7e place en battant Catane (3-1) dans un derby de Sicile pacifié, où les supporteurs adverses étaient de nouveaux admis, après les violences de février 2007 à Catane qui avaient entraîné la mort d'un policier.

L'Udinese elle a écrasé Lecce (4-0) grâce au meilleur buteur de Serie A de la saison dernière et talonne les Roses de Palerme (8e).

Enfin dans les duels entre mal-classés, Parme est allé enfoncer le dernier, Bari (1-0), et Bologne s'est donné de l'air en battant Brescia (1-0). (afp)

Ton opinion