Coire - La législation change, un loup des grisons se retrouve dans le viseur
Publié

CoireLa législation change, un loup des grisons se retrouve dans le viseur

On l’appelle le loup solitaire du Prättigau. Aujourd’hui, il se retrouve dans le viseur du Canton à la suite de l’entrée en vigueur de la révision de l’ordonnance fédérale sur la chasse.

par
20 Minuten
(/gmo)
Les autorités cantonales peuvent désormais autoriser le tir d’un loup à partir du moment où dix chèvres ou moutons sont tués, dans des zones protégées, sur une période de quatre mois.

Les autorités cantonales peuvent désormais autoriser le tir d’un loup à partir du moment où dix chèvres ou moutons sont tués, dans des zones protégées, sur une période de quatre mois.

Pixabay (photo d’illustration)

Après le Valais, c’est au tour des Grisons d’autoriser le tir d’un loup cet été. Dans le viseur du gouvernement cantonal: celui qui est surnommé le loup solitaire du Prättigau, a indiqué mardi l’Office de la chasse et de la pêche du canton des Grisons.

Depuis le 15 juillet, date de l’entrée en vigueur de la révision de l’Ordonnance fédérale sur la chasse, l’animal a rempli les conditions pour être abattu. Les autorités cantonales peuvent désormais autoriser le tir d’un loup à partir du moment où dix chèvres ou moutons sont tués dans des zones protégées, sur une période de quatre mois.

Les mesures de protection des troupeaux ont été fortement renforcées cette année dans les Grisons. Mais, d’après un rapport publié mardi par le Canton, 106 moutons et une chèvre ont déjà été tués par les loups, depuis le début de la saison de pâturage. Le 22 et le 25 juillet, deux ânes ont également été blessés. Ces chiffres correspondent à peu près à ceux de l’année précédente.

Ton opinion

45 commentaires