Ligne arrachée: La ligne CFF Lausanne-Genève perturbée durant trois heures

Actualisé

Ligne arrachéeLa ligne CFF Lausanne-Genève perturbée durant trois heures

Aucun train n'a pu circuler par Renens (VD) durant trois heures mardi matin, suite à l'arrachement d'une ligne de contact à l'entrée de la gare.

L'incident a totalement bloqué le trafic par ce noeud qui relie Genève, Lausanne et Yverdon-les-Bains. Aucun train n'a pu circuler par Renens (VD) durant trois heures mardi matin, suite à l'arrachement d'une ligne de contact à l'entrée de la gare. L'incident a totalement bloqué le trafic par ce noeud qui relie Genève, Lausanne et Yverdon-les- Bains.

A 09h45, les trois voies de transit de la gare de Renens ont été mises hors-service suite à l'incident survenu une heure plus tôt, a indiqué Jacques Zulauff, porte-parole des CFF. Un service de bus a été organisé dans les deux sens entre Morges (VD) et Renens où les voyageurs ont ensuite pris le TSOL pour Lausanne.

Pied du Jura touché

Des bus ont également été mis en place entre Lausanne et Yverdon- les-Bains suite à la suppression des ICN en direction du pied du Jura.

Les passagers ont subi des retards importants, qui ont dépassé 60 minutes dans certains cas. L'ensemble du trafic ferroviaire a été rétabli à 11h45, ont annoncé les CFF.

Il restait encore «quelques retards résiduels d'une dizaine de minutes», a ajouté M. Zulauff en début d'après-midi. Il a estimé à plusieurs centaines le nombre de clients touchés par les perturbations. Le trafic a en revanche été maintenu entre Genève- aéroport et Morges, desservis par les trains réseaux express.

Précédents incidents

La zone entre Lausanne et Morges est un noeud ferroviaire important entre Genève, le pied du Jura et le Valais. Outre des «accidents de personne», d'autres incidents du genre de celui de mardi ont eu lieu depuis le début de l'année sur l'axe Lausanne- Genève - qui a fêté ses 150 ans en juin.

Le 13 juillet, un train en panne à Coppet (VD) et une ligne de contact arrachée interrompaient le trafic durant une heure. Le 23 mai, les CFF connaissaient une rude matinée: deux lignes de contact sont successivement arrachées dans la région de Morges, entraînant des retards pour plus de 10 000 voyageurs. (ats)

Ton opinion