Football: La Ligue 1 est une vitrine attractive pour les Suisses

Publié

FootballLa Ligue 1 est une vitrine attractive pour les Suisses

Il y aura huit représentants helvétiques au total sur les pelouses du championnat de France, dès vendredi.

par
Valentin Schnorhk
Après avoir évolué six saisons en Bundesliga, Breel Embolo a posé ses valises à Monaco.

Après avoir évolué six saisons en Bundesliga, Breel Embolo a posé ses valises à Monaco.

freshfocus

Il s’appelle Kevin Spadanuda, a 25 ans et est Argovien. Son destin international commence demain à Lyon. L’ancien joueur d’Aarau a un parcours particulier, lui qui est passé par le football amateur. Un chemin qui l’a mené cet été à Ajaccio, en Ligue 1. Avec le néopromu, il ouvrira la nouvelle saison du championnat de France sur la pelouse de l’OL.

L’histoire de Spadanuda est belle. Elle ne se différencie pas tant de celles de ses compatriotes: la Ligue 1 est attractive pour les Suisses. Cette saison, ils seront huit à parcourir l’Hexagone.

Parmi les nouveautés, il y a l’arrivée de Breel Embolo à Monaco. Après six ans en Allemagne, l’attaquant a trouvé sur le Rocher un club ambitieux, qui disputera la Coupe d’Europe. De quoi profiter d’une certaine vitrine. Pour Yvon Mvogo, qui débarque à Lorient, c’est la perspective d’un projet conforme à ses ambitions: être titulaire dans un grand championnat.

Et puis il y a les autres, aux aspirations diverses.  L’ancien Servettien Nyakossi (18 ans) a signé à Marseille, mais ses débuts attendront. Omlin (Montpellier), lui, doit confirmer qu’il fait partie des gardiens les plus fiables de Ligue 1 et Kutesa (Reims) sort d’un prêt d’une année en Belgique.

Enfin, Lotomba espère profiter du retour du Vaudois Lucien Favre sur le banc de Nice pour être un titulaire régulier et assurer sa place au Mondial. Parce que le Qatar, ils l’ont tous en tête. La Ligue 1 peut être un bon moyen de les y envoyer.

Ton opinion

17 commentaires