Guerre en Ukraine : La livraison d’armes longue portée à Kiev entraînerait une escalade, avertit le Kremlin

Publié

Guerre en Ukraine «Cela ne promettrait rien de bon pour la sécurité européenne»

Moscou a mis en garde les pays occidentaux, jeudi, contre la livraison d’armes longue portée à Kiev, en évoquant un «nouveau palier potentiellement très dangereux». 

Le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

Le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

AFP

Le Kremlin a averti jeudi que la livraison à l’Ukraine par les Occidentaux d’armes longue portée, capables de frapper le territoire russe en profondeur, entraînerait une aggravation dangereuse du conflit armé entre Kiev et Moscou.

«Un nouveau palier» 

«C’est potentiellement très dangereux, cela signifierait que le conflit atteindrait un nouveau palier qui ne promettrait rien de bon pour la sécurité européenne», a déclaré le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov. Il évoquait la potentielle livraison «d’armes qui permettent de frapper le territoire russe» même si «l’Ukraine possède déjà des armes qu'elle utilise pour mener tous les jours des frappes sur le territoire russe», a-t-il ajouté. Dmitri Peskov réagissait à des propos de l’ambassadeur russe aux Etats-Unis, Anatoli Antonov, qui assurait que Moscou «détruirait» toute arme livrée par Washington ou l’OTAN à l’Ukraine.

Eviter l’escalade 

Ces déclarations interviennent alors que le président ukrainien Volodymyr Zelensky a critiqué jeudi les hésitations de Berlin à livrer des chars lourds, à la veille d’une réunion cruciale du groupe de contact pour l’Ukraine à Ramstein, en Allemagne, pour coordonner la poursuite de l’aide à Kiev. Depuis le début du conflit, les Occidentaux ont refusé de livrer des missiles longue portée à Kiev, de peur d’entraîner une escalade.

Moscou a toutefois accusé l’armée ukrainienne d’avoir mené des frappes de drones en Crimée annexée et sur des cibles en Russie, à des centaines de kilomètres de la frontière ukrainienne, notamment en décembre contre l’aérodrome militaire russe d’Engels.

L’Ukraine appelle les Occidentaux à «considérablement renforcer» les livraisons d’armements

L’Ukraine a appelé jeudi ses alliés occidentaux à «considérablement renforcer» leurs livraisons d’armements pour faire face à l’armée russe, visant nommément douze pays, dont l’Allemagne et la Turquie, qui possèdent des chars Leopard que Kiev réclame inlassablement.

«Nous lançons un appel à tous les États partenaires qui ont déjà fourni ou envisagent de fournir une aide militaire, en les appelant à renforcer considérablement leur contribution», ont exhorté dans un communiqué commun des ministres ukrainiens de la Défense et des Affaires étrangères, Oleksiï Reznikov et Dmytro Kouleba.

Dmytro Kouleba.

Dmytro Kouleba.

AFP
(AFP)

Ton opinion

208 commentaires