Penthalaz (VD): La locomotive sera évacuée samedi soir
Actualisé

Penthalaz (VD)La locomotive sera évacuée samedi soir

Un accident peu banal s'est déroulé vendredi matin à Penthalaz (VD). Une locomotive a fini sa course dans la rivière jouxtant la gare de Cossonay (VD). Les opérations d'évacuation vont durer.

par
dmz/joe/cge//ats

«Il s'agit d'une locomotive de manoeuvres», a expliqué le porte-parole des CFF, Frédéric Revaz. Pour une raison que l'enquête devra déterminer, celle-ci ne s'est pas arrêtée, vendredi vers 11h10, et a terminé sa course dans une rivière. Une information confirmée par la police, actuellement en intervention. Les deux occupants de la locomotive ont été hospitalisés pour un contrôle.

L'incident s'est déroulé dans les alentours de la gare de Cossonay (VD). L'engin, qui circulait sur une voie de raccordement, aurait littéralement défoncé les butoirs situés en fin de course, avant de terminer dans le lit de la Venoge. «Du diesel s'est même déversé dans la rivière», a rapporté un témoin.

Évacuation délicate

Afin d'assurer la sécurité des opérations d'évacuation, la conduite de gaz, qui passe sous le pont sur lequel s'est déroulé l'accident, a été coupée. La compagnie Cosvegaz indique que l'approvisionnement a toutefois été assuré normalement.

La motrice restera sur place au moins jusqu'à la nuit de samedi à dimanche, expliquent les CFF. «Pour pouvoir lever l'engin, nous allons devoir utiliser une seconde grue. De même, il sera difficile de manœuvrer la locomotive depuis le pont, c'est pourquoi nous la lèverons depuis le côté», détaille Jean-Philippe Schmidt, porte-parole de CFF.

Pour le moment, des travaux de planification ont été effectués et le carburant de la locomotive a été vidangé.

Légers retards

Les trains traversent la gare de Cossonay (VD) à vitesse réduite, après le déraillement et la chute dans la Venoge vendredi matin d'une locomotive. Cette mesure entraîne des retards de 4 à 5 minutes sur la ligne du pied du Jura, ont indiqué les CFF.

Ton opinion