Coronavirus - «La lumière au bout du tunnel se rapproche toujours plus»
Publié

Coronavirus«La lumière au bout du tunnel se rapproche toujours plus»

Le Conseil fédéral propose la fin du port du masque à l’extérieur et l’ouverture des boîtes de nuit et des grands événements avec certificat Covid.

par
Comm/JBA
Le masque en extérieur, c’est fini.Léman Bleu

Le Conseil fédéral s’est montré optimiste vendredi après-midi en présentant les prochains assouplissements des mesures contre la pandémie de Covid-19 en Suisse. Dès le 28 juin, le gouvernement prévoit une longue série d’assouplissements (lire détails ci-dessous), tels que la fin du port du masque à l’extérieur, l’ouverture des discothèques et grandes manifestations aux détenteurs d’un certificat Covid, la fin de la limitation du nombre de personnes sur les terrasses ou les entrées en Suisse facilitées.

Le président de la Confédération Guy Parmelin a été bref et clair: «La situation s’améliore. La lumière au bout du tunnel se rapproche toujours plus.» Même son de cloche de la part de son collègue Alain Berset: «Nous avançons bien. Cette bonne situation, nous la devons à la prudence de la population et à la vaccination. Nous pouvons voir les semaines à venir avec optimisme.»

Les conseillers fédéraux ne crient toutefois pas encore victoire. «Je tiens à souligner que, même avec la levée des mesures, la discipline reste la pierre angulaire de notre politique d’ouverture. La progression de la vaccination ouvre cette perspective. J’invite les personnes qui ont jusqu’à présent eu une attitude plutôt retenue vis-à-vis du vaccin à aller se faire vacciner», a rappelé Guy Parmelin. «Nous voyons la fin de la crise, c’est notre objectif, mais nous n’y sommes pas encore parvenus. Les nouvelles mutations peuvent encore être dangereuses», a averti le chef du Département fédéral de l’intérieur.

Voici le détail des propositions mises en consultation dès vendredi, la décision définitive sera prise le 23 juin:

Fin du masque à l’extérieur

Il ne sera plus nécessaire de porter le masque dans les espaces extérieurs des installations accessibles au public, des établissements de loisirs, des gares, ainsi qu’aux arrêts de bus, sur les ponts extérieurs des bateaux et sur les télésièges. Au travail aussi, l’obligation générale de porter le masque sera abrogée. Les employeurs étant toujours tenus de protéger leurs employés, il leur appartiendra de décider où et quand le port du masque restera nécessaire.

Quant aux employés qui ne peuvent pas respecter les distances nécessaires avec la clientèle, dans les restaurants ou les magasins par exemple, ils devront continuer de porter le masque. S’agissant du secteur de la formation, le Conseil fédéral souhaite abroger l’obligation de porter le masque dans le degré secondaire II. La réglementation dans les gymnases, les écoles de culture générale et les écoles professionnelles relèvera à nouveau de la compétence des cantons.

Réouverture des discothèques et des salles de danse

Les discothèques et les salles de danse pourront rouvrir leurs portes aux clients ayant un certificat Covid. Elles pourront accueillir 250 personnes au maximum. Le masque ne sera pas obligatoire si les coordonnées des clients sont enregistrées.

Restaurants: fin des restrictions des tablées à l’extérieur

À l’intérieur des restaurants, il sera désormais possible de se retrouver à six par table, contre quatre actuellement. L’obligation d’être assis sera maintenue. À l’extérieur, il n’y aura plus de limitation du nombre de convives par table et l’obligation de porter un masque sera supprimée. Il sera toujours obligatoire de porter le masque pour se déplacer dans les salles et d’enregistrer les coordonnées de tous les clients.

Manifestations

Fin mai, le Conseil fédéral a également décidé qu’il sera à nouveau possible d’organiser de grandes manifestations à partir de juillet, moyennant l’utilisation d’un certificat Covid. Il propose différentes adaptations sur ce point. Il s’agit notamment de simplifier les règles relatives au port du masque: à l’intérieur, le masque sera uniquement obligatoire pour se déplacer. Le nombre maximal de participants devra aussi être le même partout, à savoir 3000 à l’intérieur et 5000 à l’extérieur, avec ou sans places assises obligatoires. La limite des deux tiers de la capacité sera maintenue.

Pour les manifestations accueillant des participants sans certificat Covid, les règles seront les suivantes: si les participants sont assis, au cinéma, au théâtre ou dans les gradins par exemple, ils pourront être jusqu’à 1000. S’ils peuvent se déplacer, comme lors d’un mariage ou d’un concert sans places assises, ils ne pourront pas être plus de 250. Pour ce qui concerne la capacité d’accueil des locaux concernés, elle sera limitée à la moitié. Ces limites s’appliqueront à l’intérieur comme à l’extérieur.

Sport et culture amateurs: hausse des capacités

Pour le sport, la taille des groupes fixée à 50 personnes à l’extérieur et à quatre à l’intérieur sera abrogée. À l’intérieur, le port du masque restera obligatoire et il faudra toujours respecter les distances. Lorsque ce n’est pas possible, pour les sports d’équipe par exemple, ou que les personnes ne peuvent pas porter de masque, dans les sports d’endurance ou pour les répétitions avec des instruments à vent par exemple, il faudra prévoir 10 m2 par personne. Enfin, les chœurs pourront à nouveau faire des concerts à l’intérieur.

RHT prolongée pour les apprentis et les CDD

Le Conseil fédéral propose que l’extension du droit à l’indemnité en cas de RHT aux apprentis, aux personnes exerçant un emploi de durée déterminée et aux travailleurs sur appel ayant un contrat de travail à durée indéterminée soit prolongée à certaines conditions. Malgré les assouplissements prévus, bon nombre d’entreprises et d’employeurs restent limités dans leur activité par rapport à la situation d’avant la crise du coronavirus, estime le gouvernement.

Le droit à l’indemnité en cas de RHT pour les apprentis sera maintenu aux conditions actuelles, à savoir si la formation des apprentis continue à être assurée, et uniquement dans les entreprises qui ont dû fermer leurs portes sur ordre des autorités. Ce droit ne sera accordé aux deux autres groupes de travailleurs que si les mesures ordonnées par les autorités, comme la limitation des capacités, empêchent une reprise complète du travail. Par ailleurs, un délai d’attente minimal d’un jour s’appliquera de nouveau pour la perception des indemnités en cas de RHT à partir du 1er juillet 2021.


Entrées en Suisse facilitées

Les mesures sanitaires à la frontière doivent désormais se concentrer sur les personnes en provenance de pays dans lesquels un variant préoccupant du virus circule, annonce le Conseil fédéral. L’obligation de quarantaine doit être levée pour les personnes de l’espace Schengen. En outre, il convient de lever l’actuelle interdiction d’entrée pour les voyageurs de pays tiers si ces derniers sont vaccinés. Par ces mesures, le Conseil fédéral prend en compte l’évolution positive de l’épidémie, ainsi que la période des vacances qui approche.

Les autorités fédérales ont assuré, vendredi, que le certificat Covid délivré en Suisse sera compatible dans l'Union européenne. Et il n’y aura pas à faire plusieurs certificats pour voyager dans les différents pays, a-t-il été précisé.

Ton opinion

151 commentaires