La lumière reste à faire sur la secte polygame
Actualisé

La lumière reste à faire sur la secte polygame

Les 416 enfants sauvés de la secte polygame restent en foyer d'accueil. Le tribunal a ordonné des tests de paternité sur les victimes.

Après plus de 21 heures d'auditions, la juge Barbara Walther a pris la décision de prolonger la mise sous tutelle des enfants, principalement des jeunes filles, dont la plupart auraient été victimes d'abus sexuels.

Le tribunal de San Angelo a par ailleurs demandé que des tests génétiques soient pratiqués sur les enfants et sur leurs parents afin de faire la lumière sur certains témoignages contradictoires de certains d'entre eux.

«Nous n'en sommes encore qu'au stade du commencement» de l'enquête, a déclaré la juge Walther à la presse, ajoutant que des auditions individuelles seraient programmées dans les prochaines semaines.

Installée dans un ranch de l'ouest du Texas, l'Eglise fondamentaliste des saints des derniers jours (FLDS), est une communauté dissidente d'inspiration mormone installée sur une propriété de 690 hectares, avec plusieurs lotissements, une école, un dispensaire et un temple.

Cette secte est dirigée par Warren Jeffs, détenu en Arizona dans l'attente d'un procès pour des mariages qu'il aurait arrangés entre des mineures et des hommes plus âgés. Il a été condamné à la réclusion à perpétuité pour des faits similaires l'an dernier en Utah.

Une enquête des services sociaux et de la police du Texas avait été ouverte à la suite de la réception d'une plainte d'une jeune fille ayant dénoncé de nombreux abus sexuels au sein de cette communauté mormone. (ap)

Ton opinion