Etats-Unis: La maison du tueur en série cachait 11 cadavres
Actualisé

Etats-UnisLa maison du tueur en série cachait 11 cadavres

Un tueur en série présumé a été inculpé mercredi à Cleveland et maintenu en détention, alors que l'enquête a jusqu'ici mis en évidence la présence de 11 cadavres dans sa maison.

«C'est sans aucun doute le pire ensemble d'accusations auxquelles j'ai jamais eu affaire», a déclaré le juge Ronald Adrine à propos de l'inculpé, Anthony Sowell.

Cet homme de 50 ans, libéré en 2005 après avoir purgé 15 ans de prison pour un viol commis en 1989, a été arrêté samedi dernier, deux jours après la découverte des premiers corps dans l'enceinte de sa maison de Cleveland, déjà surnommée «maison de l'horreur» par les médias américains.

Cinq corps de femmes en état de décomposition avancée avaient été trouvés dans la maison même, et un sixième cadavre enterré dans le jardin. Mardi, les enquêteurs ont annoncé avoir mis au jour quatre autres cadavres et un crâne, portant le nombre de victimes présumées de M. Sowell à onze.

Dans l'acte d'accusation provisoire lu mercredi, la justice a retenu cinq chefs d'inculpation pour «meurtres avec circonstances aggravantes», «viols» et «enlèvement».

Le juge Adrine a refusé une mise en liberté sous caution, suivant le parquet qui estimait que M. Sowell représente «une menace extrêmement dangereuse pour le public».

Les six premières victimes ont été identifiées comme des femmes noires, et l'institut médico-légal travaille aux autres autopsies.

S'il est reconnu coupable, M. Sowell, un homme noir, risque la peine de mort, selon le parquet. (afp)

Ton opinion